Roger Reverdy la caricature en étendard

Roger Reverdy
« Nul en dessin », sans passion particulière pour cet art : rien ne prédisposait Roger Reverdy à devenir co-organisateur du Festival de la caricature et du dessin de presse de Castelnaudary, en 1998… et à en être encore l’une des chevilles ouvrières, 21 ans plus tard. Rien… sauf peut-être un sens aigu de l’amitié et le hasard de l’actualité.

Publié le

 

Né au cœur du Razès, fils d’instituteur, Roger Reverdy a suivi les traces de son père. Devenu enseignant à son tour, il s’est engagé dans la lutte syndicale. Ses fonctions de secrétaire départemental lui ont fait rencontrer Alain Faillat, alias Alf, camarade, dessinateur et responsable du journal L’Enseignant. Un jour de 1998, ce dernier lui parle de son projet de festival. À quelques mois de l’inauguration, la manifestation se retrouve sans ville d’accueil pour sa première édition, résultat de la dissolution de l’assemblée nationale par Jacques Chirac au printemps 1997 qui bouscule l’échiquier politique… « Et si on le faisait à Castelnaudary ? », lance Roger Reverdy. Le maire Patrick Maugard, nouvellement élu, adhère au projet.

Le secret, c'est la convivialité."

La petite équipe de bénévoles, chapeautée par Roger Reverdy, est devenue Los Croquignous. À elle la logistique, à Alf la direction artistique. En 20 ans, près de 80 dessinateurs ont répondu à l’invitation. Siné, Plantu, Deligne, Sampaio, Besse… pour ne citer qu’eux. Tignous, aussi, qui depuis l’attentat de Charlie Hebdo conserve une place d’honneur sur les murs du festival.

Malgré un petit budget, soutenu par le Cru Malepère, le festival perdure. « Le secret, c’est la convivialité. On prend toujours plaisir à se retrouver», confie Roger Reverdy. La 21e édition du festival, du 22 novembre au décembre dernier, n'a pas dérogé à la règle : la talentueuse dessinatrice Nadia Khiari, alias Willis from Tunis, a présidé le jury dans une bonne humeur certaine. 

En trois jours, plus de 2 000 personnes ont défilé devant les 300 croquis des dessinateurs invités. Inspiré par le thème « Tout le monde, il est beau ! », l'illustre Deligne a reçu le prix du public. Vivement la prochaine édition !

Deligne a remporté le prix du public avec ce dessin

Dessin de Deligne