Protection maternelle et infantile

Offrir un cadre familial bienveillant

André et Sandrine Volle, Assistants familiaux à Rieux-en-Val.

Dans l’Aude, 395 assistants familiaux salariés du Département hébergent à leur domicile des jeunes de 0 à 21 ans en difficultés. Un métier subordonné à l'obtention d'un agrément délivré par le service de Protection maternelle et infantile. Rencontre avec Sandrine et André Volle, assistants familiaux à Rieux-en-Val.

Publié le

Vous exercez en couple, comment concevez-vous votre métier ?


S. V. : Être famille d’accueil, c’est offrir au jeune en difficulté un cadre familial et éducatif bienveillant, afin de lui apporter la sécurité, l’affection, les outils et les valeurs nécessaires à son épanouissement tout en lui permettant de conserver un lien avec sa famille. L’aider à mettre des
cordes à son arc, à se sentir revalorisé, en confiance et l’accompagner vers l’autonomie. Pour nos propres enfants [3 filles de 10, 19 et 20 ans, ndlr], il s’agit de leur apprendre les valeurs de partage et de non jugement de chaque être humain. J’ai moi même grandi avec ces valeurs là, ma mère était assistante familiale. Être famille d’accueil, c’est un échange au quotidien. Voilà toute la force de notre métier.

Comment s’organise l’accueil des enfants ?

S. V. : Je suis personnellement agréée depuis cinq ans pour trois accueils permanents. Mon mari, lui est agréé depuis cette année pour une place. Nous accueillons des enfants de tous âges et aux parcours très divers. Dernièrement, nous avons hébergé une jeune mère de 18 ans et son bébé de 15 jours. Chaque situation est unique, tout est question d’adaptabilité, et nous travaillons main dans la main avec l’équipe pluridisciplinaire du centre médico-social. Médecin, assistante sociale, psychologue, éducateur spécialisé… Tout ce petit monde oeuvre ensemble dans l’intérêt de l’enfant.

Quelles sont les qualités nécessaires pour être assistant familial ?

A. V. : Plus qu’un métier, c’est un véritable engagement, basé sur des valeurs familiales et humaines fortes : bienveillance, respect, écoute, vigilance… Il faut pouvoir être disponible, pour l’enfant accueilli comme pour sa propre famille, savoir se remettre en question, se faire confiance et se réadapter en permanence. Des valeurs que l’on porte et que l’on professionnalise au fil du temps, d’abord grâce à la formation diplômante de base, puis par le biais de la formation continue. C’est une vraie chance qui nous est offerte par le conseil départemental de l’Aude, ce n’est pas le cas dans tous les départements.

Assistant.e familial.e, pourquoi pas vous ?
Vous êtes disponible, patient.e et à l’écoute ? Votre logement permet l’accueil jour et nuit d’un enfant ? Votre famille est prête à s’engager avec vous ? Contactez le service de Protection maternelle et infantile pour participer à une réunion d’information, préalable à toute candidature à l’agrément.
04 68 11 65 58 - pmi@aude.fr
En savoir plus : www.aude.fr/devenir-assistante-familiale