Environnement, Espaces naturels sensibles

Cure de jouvence pour le domaine de Sainte-Lucie

Le domaine de Sainte-Lucie.
La première tranche des travaux de restauration du domaine de Sainte-Lucie vient s'est achevée en septembre 2019.

L'inauguration de la première tranche des travaux du projet de valorisation éco-touristique du domaine de Sainte-Lucie a eu lieu mercredi 18 septembre.

Publié le

La préservation de la biodiversité sur notre territoire est une volonté forte du Département de l'Aude. Matérialisation concrète de cet engagement : la participation financière de 430 068 euros attribuée à la restauration du domaine de Sainte-Lucie, sur les terrains du Conservatoire du littoral, à Port-la-Nouvelle. La fin de la première tranche de travaux a été inaugurée mercredi 18 septembre, en présence des différents acteurs du projet.

À cette occasion, la conseillère départementale Magali Vergnes s'est félicitée de "la force du partenariat lié entre les Conservatoire du Littoral, la Région, le Département et les cogestionnaires des sites, qui apporte une véritable plus-value en matière d'accompagnement et de gestion de ce territoire et de ces espaces naturels sensibles soumis aux pressions de l’urbanisation, de la pollution, et aux problématiques récentes liées au réchauffement climatique". Et Magali Vergnes de conclure : "C’est pour protéger cette biodiversité que le Département s’engage, auprès de tous les acteurs de leur préservation."


Construit au XVIIe siècle, le domaine de Sainte-Lucie a abrité au fil du temps un couvent, une exploitation agricole puis un relais de chasse. Sa restauration permettra aux visiteurs de découvrir ce patrimoine architectural exceptionnel au coeur du parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée.